Plouf plouf

Samedi après midi je me suis assoupie. J’ai senti un petit bout tout près. Des petites mains sur mon visage. Un gros câlin. Le réveil idéal en cette fin d’après-midi encore chaude.

A peine levée et déjà partie pour mettre un peu de fraîcheur dans notre soirée. Monsieur a tout préparé ou presque. En tout cas il a mis toute sa motivation dans son sac à dos. Manque que les maillots et une serviette pour deux, ça fera l’affaire.

En route pour la piscine. Celle de Ramonville sera parfaite avec sa petite pataugeoire. Il est presque 18h, le meilleur moment pour profiter du calme dans le bassin et du soleil tout doux de fin de journée.

Mademoiselle court dans l’eau en criant « Roooh… bain ? ». Même pas besoin de l’accompagner. Trop facile de rentrer dans l’eau tiédie par le soleil.

piscine

piscine

Le plus dure c’est de partir. Alors on dit « au revoir » à la piscine (et aux autres baigneurs). On reviendra très vite, c’est certain.

Publicités

Une réflexion sur “Plouf plouf

  1. Pingback: La petite fille et la mer | Chat de laine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s