Un Joyeux nonanniversaire ma 2ans

C’était hier mais on a fêté ça samedi parce que c’était plus pratique.

Comme l’année dernière, ton cadeau est trop grand pour toi mais tu t’acharnes.

Comme l’année dernière j’ai prévu trop de gâteaux et trop peu de champagne.

Comme l’année dernière nous n’aurons pas de belles photos.

 

SONY DSC

SONY DSC

L'élan de nonaniversaire

SONY DSC

Cette année tu as soufflé tes bougies toute seule, sans aide.

Cette année tu parles comme une grande, tu chantes plus juste que ton papa, tu n’as pas peur du noir, tu fais du tambour avec des cuillères et la cuisine avec tes baguettes.

Cette année la fête a continué quand tu t’es couché, si sagement. Et j’ai savouré ce moment comme si c’était un peu mon tour.

Cette année c’était ma première fête depuis au moins le premier jour où j’ai su que tu arriverais. C’était très simple mais ça compte. C’était sans prétention, sans grandes effusions mais ça fait du bien.

Cette année nous avions une maison pour faire la fête chez nous et une chambre pour les  ceux qui voulais rester jusqu’au lendemain. Certains en ont profité et ça m’a touché.

Cette année, pour la première fois depuis que tu es là tu m’a permis de profiter sans toi, un peu comme avant toi. Depuis deux ans je crois que je  t’aime plus que je n’ai aimé qui que ce soit ou quoi que ce soit.

Aujourd’hui j’en suis sûre.

Merci.

?????????????????????????????

 

Publicités

Canada #6

Un petit voyage de deux semaines au Canada, un premier grand voyage tous les trois.

Sixième jour : Nature en ville 

DSCF6273

DSCF6276

Promenons-nous dans les bois

DSCF6277

DSCF6278

DSCF6279

Oxford Express : le train touristique restaurant qui traverse les Cantons-de-l’Est

DSCF6281

DSCF6283

DSCF6293

DSCF6291

DSCF6305

DSCF6322


DSCF6312

Maïs grillé et bière locale à la lueur d’une lanterne grimassante

DSCF6313

DSCF6318

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Canada #5

Un petit voyage de deux semaines au Canada, un premier grand voyage tous les trois.

Cinquième jour : L’école des enfants à Waterville et North Hatley

DSCF6205

Voici l’école dans laquelle sont scolarisés les enfants de la tante de Seb

DSCF6195

Regardez-moi cette cours de récré !

DSCF6203

Site de GN collé à l’école…qui sert parfois de cours de récré aux plus grands aussi…

DSCF6198

Un four à pain pour son pain chaud du midi, rien que ça !

DSCF6215

Là ce n’est plus l’école (quand même) 

DSCF6212

DSCF6218

DSCF6235

DSCF6234

DSCF6243

DSCF6250

Le petit pont de bois

DSCF6254

DSCF6257

DSCF6259

DSCF6262

HALLOWEEN !

Canada #4

Un petit voyage de deux semaines au Canada, un premier grand voyage tous les trois.

Quatrième jour : Sanctuaire du Sacré Cœur de Beauvoir, pèlerinage en forêt

DSCF6143

Eux

DSCF6136

DSCF6138

Le Sacré Cœur

DSCF6139

DSCF6144

Chemins de galets décorés de prénoms toujours, de noms parfois, certaines de dates, … 

DSCF6147

DSCF6173

Pâte de l’autruche géante des forêts Québécoise

DSCF6182

Moi

Ce moment là

Inspiré du blog « Et dieu créa » d’Elisa et du blog « SouleMama » d’Amanda : « Ce moment là ».

Capturer un moment de la semaine, un moment simple, spécial ou extraordinaire, un moment dont on a envie de se souvenir.

 

DSCF6267Des chaussures de grands avec une petite préférence pour  les talons parce que c’est amusant. En tous cas, toujours un grand sac. Un grand sac toujours trop grand pour toi, que tu traîne rageusement et qui te fait trébucher. Et ton rire, ton rire si grand ! Au milieu de tout ça, je te trouve toujours si petite. C’est peut-être à cause de mon amour pour toi, qui est encore plus grand que tout ça…

 

Canada #2

Un petit voyage de deux semaines au Canada, un premier grand voyage tous les trois.

Deuxième jour : Promenade à Sherbrooke

DSCF6063

Magasin de seconde-main (parce qu’on avait réussit à oublier une valise) : de très jolis cintres faits sur place.

DSCF6097

Petites courses d’appoint dans un centre commercial  (je crois qu’elle aime cette voiture rose…)

DSCF6084

DSCF6082

Centrale Frontenac

DSCF6085

Parcours de fresques à travers la ville.

DSCF6076

DSCF6086

Ceci n’est pas un pigeon.

DSCF6088

DSCF6090


DSCF6101

DSCF6104

DSCF6106

Oh Ô Oô !

Après deux semaines bien chargées (je remarque au passage que lorsqu’on a un petit avec soi, le qualificatif « bien chargé » apparaît beaucoup plus vite), nous nous sommes envolés vers le Sud direction Toulouse pour des retrouvailles avec notre cher et bientôt ex-appartement, et reprise du travail pour le Super-Papa

Les vacances étaient très chouette, il n’est pas question de s’arrêter en si bon chemin. Nous avons donc profité d’une visite de ma Mère et de mon Frère pour faire une super randonnée au lac d’Oô.  Un pique-nique dans l’herbe, bébés sur le dos (dans le super porte bébé tout neuf), et c’est parti. Ça grimpe un peu mais ça vaut vraiment le coup.  Le paysage est magnifique et même les jours où le soleil tape, la forêt est là pour nous faire profiter de son ombre et de sa fraîcheur. De temps en temps, elle nous offre même un peu d’eau.

DSC00919

DSC00925

DSC00926

DSC00933

DSC00934

 

Encore Paris

A peine posés en Bretagne, nous voilà déjà repartis. Quelques heures de train seulement nous séparent de Paris, l’occasion de profiter de la famille et de cette jolie ville dont on n’aura jamais fait le tour.

Je crois que c’est ça que j’aime le plus dans Paris : on peut y rester aussi longtemps qu’on veut, il y aura toujours de nouvelles choses à découvrir. Et pour les jours où on ne se sent pas l’âme aventurière, on se fait toujours plaisir à retrouver les lieux habituels.

Voici un petit aperçu de nos quelques jours à la capitale :

Il pleuvait sur Les Docks. Nous nous promenions au hasard dans ce lieu étrange et bien vide ce mois d’août.

MOB

MOB

 Jolie surprise pour égailler notre pause déjeuné : M.O.B, un fast food au menu Made in USA et qui à l’avantage d’être non seulement végétarien (végétalien ?) mais aussi pas mal du tout d’un point de vue goût. Ce fût l’agréable surprise de cette journée qui était bien partie pour faire plouf ! (oui car nous voulions aller chez Takeo au Marché des Enfants rouges mais ils étaient en vacances. Le plan B est également tombé à l’eau, Nanashi était en travaux. Et a la Cité de la mode et du design, presque rien d’ouvert et pas d’expo en cours.)

MOB

Là-bas, j’ai découvert les tisanes glacées de l’InFusion. Un mélange d’infusions de plantes et de jus de fruits. C’était incroyablement bon. Il va falloir que je parcours bientôt Toulouse à la recherche de ces petites briques en carton joliment illustrées.

MOB

On a quand même pris un petit goûté à emporter : Cheesecake (au soja, la texture est quand même plus proche du flan) vanille (avec un petit goût de noix de coco qui se mariait délicieusement bien avec le goût discret du soja, dans la pâte peut être ?) et son coulis de framboises, fort bon ma foi.

Ensuite, passage aux choses sérieuses : Depuis sa sortie, Il me parlait de cette expo sur Léonard de Vinci à la Cité des sciences. Nous avons enfin réussi à y aller, la veille du dernier jour.

Pour le déjeuné, nous avons pris le métro jusqu’à Sol Semilla, un super restaurant très bien présenté sur le blog chaudron pastel dont je parlais ici et là.

Si Léonard de Vinci avait travaillé à la cité de la mode et du design, il aurait peut-être eu sa place dans l’expo La mécanique des dessous que nous sommes allé voir au Musée des Arts Décoratifs avec Pépé Moustache. Exposition très chouette et très instructive où l’on découvre des tas d’ouvrages magnifiques et de véritables instruments de torture. Même Petit Bout est restée toute calme dans cette ambiance tamisée (qui rend parfois le lecture des panneaux difficile). Et moi je me suis bien amusée !

Mécanique des dessous

Mécanique des dessous

Mécanique des dessous

Puis pour se reposer un peu nous avons fait une petite balade dans le Parc de Bercy.

Bercy

Bercy

BercyUn moment apaisant et un papa le plus heureux du mon d’avoir sa fille qui dort blottie dans ses bras.

Bercy

Enfin les vacances c’est aussi bien pour juste profiter du jardin.

Jardin

Voici une petite liste récapitulative des lieues cités dans cet article, au cas où. Dans l’ordre d’apparition :

Les Docks – Cité de la Mode et du Design  
34, quai d’Austerlitz, Paris 13e

 M.O.B. PARIS
34 quai d’Austerlitz, Paris 13e

Marché des enfants rouges
39 Rue de Bretagne, Paris 3e

Nanashi
57 rue Charlot, Paris 3e

Cité des Sciences et de l’Industrie
30, avenue Corentin-Cariou,  Paris 19e

Sol Semilla
23 rue des vinaigriers
enseigne Bar des Artisans, Paris 10e

Parc de Bercy
Bercy Village – Cour Saint Emilion, Paris 12e

La petite fille et la mer

la mer

Cette été, ma fille à vu la mer pour la première fois, la Manche.

Elle adore l’eau, elle crie de joie chaque fois qu’elle voit un bateau, elle imite les poissons avec sa bouche, alors j’étais sûre qu’elle aimerait. Et elle a adoré. Même la température  de l’eau ne l’a pas arrêtée. Elle m’épate.

Mer

Pêche aux coquesPêche aux coques

OcéanopolisOcéanpolis à Brest : rencontre avec une raie

OcéanopolisOn peut même caresser les étoiles (de mer)

Marin

bouée

Je me souviendrai toujours de mes vacances dans cette région, des longues balades sur le chemin des douaniers, des magnifiques paysages.

En Bretagne il y a ces nuits passées à regarder le ciel blanc d’étoiles, absorbé par l’immensité. Ils y a ces nuits de balades dans la forêt, avec la vieille femme qui dit des légendes, et la jeune femme qui l’accompagne à la harpe. Ils y a ces nuits de fest-noz : musique, danses, bière et galettes. Il y a ces nuits où l’on chante autour d’une guitare. Et puis il y a les nuits où, malgré les draps mouillés par l’humidité, on s’endort bien vite après une journée charger.

J’adore la Bretagne, les crêpes, le pain plié de Plestin-les-grèves, la forêt et les petites fées qui s’y promènent.

Oui mais par contre je n’aime pas la mer. J’en ai très peur, je n’aime pas m’y baigner, j’ai très peur des bateaux. Plus ils sont gros plus j’ai peur. Les fonds marins m’angoisse et les poissons me repoussent. Alors ces derniers temps j’essaie de faire des efforts qui me coûtent beaucoup. Ces efforts je les fais pour ma fille d’abord. Pour pouvoir l’emmener dans cet univers qui, à 20 mois semble déjà l’intéresser (elle aime aussi beaucoup les livres qui en parle et manger du poisson). Et puis je le fais pour mon amoureux aussi, qui voudrait faire une partie de notre voyage en cargo, et aller voir les baleines en kayak (il est un peu toc toc). Je crois que je pourrais tomber dans les pommes rien que d’y penser. Alors orteil après orteil je me mouille. Cette année j’ai même fait du bateau. Je ne faisais pas la fière sur l’eau (mais je l’étais un peu quand même, une fois sur la digue).

bateau(J’étais dans celui avec les voiles)